A la recherche de l’homme idéal

Musique à lancer pour rendre votre expérience de lecture encore plus intense : cliquez ici

2020, Nous y sommes. Vous, moi, et ma lampe torche à recherche de la perle rare. 

Voici enfin l’article le plus attendu de l’année par les mecs qui ne savent plus qui être ou ne pas être pour nous plaire.

Le mythe du connard a enfin pris fin, et aujourd’hui le bad boy qui sort avec Rebecca mais la trompe de temps en temps en soirée (avec ses propres copines), ça n’intéresse plus personne (ni même les copines).

Aujourd’hui place à la qualité. On veut du vrai, du beau, du simple, du durable, de la passion, de la tendresse, bref de l’amour en tablette avec des éclats de caramel beurre salé.

Dis comme ça, ça a l’air facile et on pourrait être tenté de croire qu’ils en vendent chez Monop.

Mais c’est un peu plus compliqué que ça.

Qui est donc réellement l’homme idéal, oiseau rare de ce début de 21ème siècle?

Les mecs, lisez cet article et devenez l’homme qui en sortira. Votre valeur sur le marché augmentera (même si le physique ne suit pas, promis). 

Les meufs, lisez cette chronique que les plus grands auteurs classiques auraient pu écrire eux-mêmes s’ils ne s’étaient pas égarés dans des histoires soporifiques, et évitez de perdre votre temps dans des relations avec des mecs qui ne ressembleraient pas à ce qui va suivre. 

A la recherche du temps perdu, par Eleonore Madeleine de Proust. 

***

Commençons par le commencement. Les bases de l’homme idéal. 

Ingrédients essentiels :

  • Un corps 
  • Un cerveau 
  • Des cheveux (désolée, mais si calvitie va falloir la compenser avec un paquet d’autres ingrédients..)

Ajoutez à cela :

  • Une pincée d’humour 
  • De la barbe 
  • De beaux cheveux bruns 
  • Un minimum d’1m80
  • Des yeux bleus
  • Quelques muscles apparents
  • Un compte en banque bien rempli

Abracadabra… et tadam! Vous voilà avec… le cliché du mec apparemment parfait que nous avons cherché depuis des années sans même vérifier au dos de l’emballage s’il ne s’agissait pas du fameux connard que l’UFC que choisir devait s’empresser de déconseiller. 

Se contenter de ça, même si ça peut paraître beaucoup, c’est se contenter d’un mythe qui n’a plus vraiment d’emprise sur nos rêves aujourd’hui. Certes quand vous allez vous pointer avec Le Brun aux soirées, il va faire parler de lui auprès des inconnus du jour et rebooster votre ego a coup de regards furtifs jaloux. 

Cependant il ne trompera personne bien longtemps. Ou peut-être vous de temps en temps, en fait.

Prenez toutes vos copines, si elles sont d’accord pour dire que votre mec est canon, elles ne voudront pas être a votre place pour autant. 

C’est l’histoire de Rebecca, qui a réussi à dégoter le graal du début des années 2000, et qui pense que son connard est encore tendance en 2020. Elle raconte à qui veut l’entendre que Le Brun va surfer avec ses potes à Barritz le week-end, qu’il travaille dans la finance (ou que ses parents sont directeurs d’une boîte que l’on peut qualifier de connue depuis qu’elle vous en parle toutes les semaines), et qu’il n’est pas avec elle ce soir car il avait trop de taff.

Mais dès que Rebecca se lèvera pour aller aux toilettes, ses copines, dont je fais partie, s’empresseront de prendre un faux air désolé, « j’ai vu une story sur Instagram d’un pote du Brun, il est pas du tout au taff il est en train de boire des mojitos avec une meuf », dira Emma, feignant d’avoir des infos privilégiées.

« La pauvre si elle savait », dira Juliette, avec un petit sourire aux lèvres qu’elle n’essaiera pas de cacher.

« C’est clair, moi mon mec me fait ça, il peut aller se faire voir », dira Louise, qui n’a pas eu de mec depuis 98.

« On devrait peut-être lui dire ? » dirais-je sans conviction, histoire de jouer la bonne copine.

Evidemment on ne lui dira rien, parce qu’Emma adore le drama, que Juliette supporte ses galères de mecs grâce aux relations foireuses de ses potes, que Louise ne sait pas de quoi elle parle, et que moi j’ai des chroniques à alimenter.

Et qu’accessoirement, Le Brun vient de m’envoyer un message pour me dire qu’il a envie de partir en week-end sur un coup de tête sans prévenir personne, et me propose de partir avec lui. Et Rebecca dans tout ça ? Elle n’a pas besoin de savoir, ça lui ferait du mal alors qu’il a juste besoin d’un peu de folie, et que dans mes souvenirs j’étais ce genre de meuf.

J’étais clairement ce genre de meuf. De 2012 à 2019 exactement.

Mais voilà que 2020 était arrivé, que Juliette allait se marier avec un mec inintéressant dont on avait jamais parlé mais qui, depuis qu’il avait fait sa demande un soir alors qu’elle se brossait les dents avec un masque au concombre sur la tête, était l’objet de toutes nos conversations

Emma avait réussi à dégoter un mec qui nous faisait hurler de rire en soirées et qui ne s’intéressait pas à moi quand bien même j’agitais ma folie légendaire sous ses oreilles à coups d’histoires à dormir debout.

Louise revendiquait un célibat choisi, auquel on avait presque envie de croire et d’adhérer tellement sa vie avait l’air cool.

Rebecca était toujours avec Le Brun, qui l’avait trompée deux fois (officiellement avouées), dont une fois avec l’une de ses meilleures potes, à qui elle n’avait pas pardonné.

Et moi, j’étais maquée, comme à mon habitude, avec le prétendant du moment, homme de ma vie pendant les 3 premiers mois de notre relation, avant que ne s’envole le voile de l’idéalisation et que je finisse par devoir affronter la personne là-dessous.

Mais au fond, ce qu’on veut toutes, vous, moi, Rebecca, Emma, Juliette et Louise, c’est finalement le même mec. Le même mec précisément qui nous faisait toutes rêver quand on était gamines : le prince charmant.

2020 était là. Et avec lui le regain pour les histoires d’amour conte de fées.

Fin du mythe des connards. Place à l’homme idéal 2020.

Aujourd’hui l’homme idéal n’est plus synonyme de mystèriosité, de passion, de fougue et de folie, il est plutôt..disons..un mélange de tout ça :

  1. L’homme idéal est un type bien. Pas de ce genre de type qui a l’air bien car il fait des trucs pour avoir l’air d’être un type bien. Non Alfred se fiche d’avoir l’air bien, il est bien par nature. « La vraie morale se fiche de la morale« , disait Kant, en avance sur 2020. L’homme idéal s’intéresse aux autres non pas par intérêt mais pour de vrai, est toujours prêt à filer un coup de main pour dépanner, intervient dans le métro quand une fille se fait emmerder, redore la réputation de l’une de vos potes en disant un truc sympa alors que toutes les autres étaient en train de biatcher, il écoute même votre mère lui parler de sa glycine en fleurs cette année alors que l’année dernière elle pensait qu’elle ferait pas une saison de plus parce qu’il avait fait très chaud et qu’elle était partie en vacances à ce moment là sans l’arroser et que le jardinier est nul blablabla. Bref l’homme idéal est un type vraiment bien, sans se forcer. Respect.
  2. L’homme idéal est un type fiable. Il a dit qu’il s’occuperait de réserver les billets de train pour vous emmener à Biarritz, il l’a fait. Il a dit qu’il se chargerait des courses cette semaine, il l’a fait. Il a dit qu’il était au travail ce soir car il devait finir un truc, il était au travail ce soir à finir son truc. Même s’il ne sait pas changer un pneu, il sait se débrouiller. Le barbecue dans le Sud avec vos potes ? Vous savez qu’il trouvera bien un tuto youtube ou un voisin pour l’aider. Vous lui confierez vos enfants sans hésiter. Bref l’homme idéal est un gars sûr.
  3. L’homme idéal est un type attentionné. Et pas qu’avec vous. Dans le bus, il fait attention à ce que les personnes âgées qui n’osent pas demander une place puissent s’asseoir. Il vous retient lorsque, lancée dans une histoire sans queue ni tête, vous traversez la route alors que le feu est rouge. Il se rend compte que Louise ne touche pas à l’alcool depuis plusieurs soirées, alors que personne n’a rien capté, et pense à acheter du jus de fruit pour l’apéro de samedi. Il pense à prendre des nouvelles de la glycine lors des déjeuners de famille avec votre mère et vous couvre la nuit lorsqu’il se rend compte que la couette s’est déplacée. Il décortique vos langoustines au restaurant sans que vous n’ayez besoin de lui demander de l’aide. Bref, l’homme idéal fait attention.
  4. L’homme idéal est un type intéressant. Il est passionnant parce que passionné. Que ce soit d’histoire, de mangas, de saxophone ou de timbres (bon ok peut-être pas de timbres), il sait captiver son auditoire lorsqu’il parle de ce qu’il aime, et surtout, il aime partager. Et ça vous donne presque envie de commencer une collection vous aussi.
  5. L’homme idéal est un type simple. Il en faut peu pour qu’Alfred soit heureux. Vous le voyez se marrer avec son petit cousin, se réjouir d’aller prendre un petit déj en terrasse un dimanche matin. Il apprécie qu’il a, voit le verre à moitié plein, sait profiter du moment présent et ne cherche pas à ce que tout soit toujours intense. L’homme idéal est simple et ça fait du bien.
  6. L’homme idéal est un type qui vous veut du bien. Il ne vous demande pas d’être au top tout le temps, il vous dit même que ce qu’il préfère c’est quand vous avez votre tête du dimanche matin, que vous vous étirez dans le lit, ou mangez une orange pressée en vous en mettant partout. Il adore aussi quand vous dansez dans la salle de bain en vous préparant, et prendre la poudre d’escampette lors d’une soirée, pour vous retrouver tous les deux et refaire le monde. Il sait que vous adorez les fleurs, et partir en week-end sur un coup de tête. Aussi, de temps à autre vous kidnappe-t-il avec un bouquet de fleurs.
  7. L’homme idéal n’a pas peur de l’engagement. Ce n’est pas un flippé des relations de couple : quand une fille l’intéresse, Alfred ne se pose pas 1000 questions, il vit la relation telle qu’elle vient, sans passer par le jeu du chat et de la souris pendant des mois. Il ose répondre ce qu’il ressent quand une fille le lui demande, et n’a pas peur de se lancer dans une vraie relation, de s’y impliquer. L’homme idéal est un homme, pas un adolescent.
  8. L’homme idéal est indépendant mais pas détaché. Lorsque vous ne vous voyez pas, Alfred va à la salle de sport, sort avec ses copains, mène sa vie et a plein de choses à vous raconter quand vous le revoyez. Pour autant, il pense à vous envoyer une photo de là où il est, un article qui l’a fait pensé à vous, ou tout simplement à prendre de vos nouvelles.
  9. L’homme idéal vous fait rire. L’homme idéal vous fait rire, sourire, vous tordre de rire parfois même. Il sait être drôle, même si c’est malgré lui, et surtout, vous partagez son humour. L’homme idéal est un type drôle à vos yeux.
  10. L’homme idéal vous valorise. Il est fier de vous quand vous envisagez de vous remettre au sport, il vous accompagne même à certaines séances de Yoga. Il parle de vos réussites aux autres, et quand vous n’avez pas le moral, il essaie de vous redonner confiance en vous, et ce, même si de son côté ça ne va pas super. Plus besoin de faire des cures de développement personnel, l’homme idéal fait de vous la meilleure version de vous-même.
  11. Last, but no least : l’homme idéal fait de vous une priorité. Qu’il ait énormément d’amis, de boulot, d’activités diverses et variées, il sait trouver du temps pour vous, et se rendre disponible lorsque vous lui proposez quelque chose. Il ne met pas 15 heures à répondre, et n’ignore pas vos messages en prétendant ensuite avoir été hyper occupé. L’homme idéal fait des efforts pour vous garder. En bref, vous êtes l’une de ses priorités.

Finalement en 2020, c’est peut-être la qualité de la relation qui compte davantage qu’un profil établi. Le mec idéal, c’est celui qui se comporte avec vous sans jeu, distance forcée ou manipulation. Il est peut-être brun mais peut-être blond, voire même roux, ça n’a pas d’importance au fond. L’essentiel est ailleurs.

Voici l’homme idéal 2.0, modelé selon nos fantasmes le plus fous mais aussi les plus sincères (tout homme se reconnaissant honnêtement dans cette description, me contacter d’urgence; tout homme ne se reconnaissant pas dans cette description, se remettre en question, changer, et me contacter d’urgence).

Si vous lisez cet article et que votre mec actuel a un score inférieur à 11/11, larguez-le, vous me remercierez.

En espérant avoir contribué à un monde meilleur plein de relations épanouies,

Tendrement, 

EPM.

psssssit : Un problème de coeur ? une question sur les relations entre chiens et chats ? une envie d’envoyer un message à un ex ? vous avez désormais quelqu’un à qui parler. Ma prochaine chronique répondra peut-être à l’une de vos interrogations. Ecrivez-moi à lovedesintox@gmail.com

En attendant, ne ratez plus une seule chronique, et recevez chaque dimanche matin la plus utile des Newsletter, c’est gratuit et ça va révolutionner votre vie, pour vous inscrire : 

1 Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :