Etre une Maserati : bonne ou mauvaise situation ?

La Love Désintox est une chronique brûlante sur l'amour, livrée chaque dimanche matin dans votre lit. A savourer avec un café et à débrieffer entre amis.

Avril 2020. Journal du dimanche.

A l’heure où Netflix a remplacé BFM TV (pour les besoins de la santé mentale), et où la 4ème saison de la Casa de Papel a occupé toutes nos soirées (ou disons 2), une seule et même question taraude les français.

Retour en image pour mieux comprendre ce récent questionnement :

Toudoum (bruit de démarrage d’un épisode Netflix).

Dans l’épisode 2 de la saison 4 de la Casa de Papel, en plein moment de panique, alors que Denver et Rio sont censés vérifier qu’un tueur psychopathe ne rode pas à leur étage, les deux hommes décident de faire un point sur leur vie sentimentale.

Denver, énervé par nature, se met tout de suite hors de lui car Rio a largué Tokyo, ce qui lui semble invraisemblable..

« On ne quitte pas Tokyo. (…) Tokyo est une putain de Maserati, tout le monde veut une putain de Maserati. Et si toi tu laisses la Maserati dans la rue, avec les portes ouvertes et les clés dessus, c’est parce que t’es un taré. »

On ne va pas se mentir. On s’est tous posé la même question au même moment. Même s’il y avait deux salles, deux ambiances.

Les meufs : « Pourquoi Tokyo c’est une Maserati ? Et moi est-ce que je suis considérée comme une Maserati ? Mais c’est quoi en fait une Maserati ? »

Les mecs : « Mélanie du boulot c’est clairement une Maserati.. Tiens c’est quoi le prix d’une Maserati ? C’est encore le type de Koh Lanta qui présente Auto Moto ? « 

D’après une étude sérieuse menée auprès d’un échantillon très représentatif de la population (mes co-confinés, leurs potes, mes potes), il ressort que la métaphore de la Maserati viserait une nana :

  • inaccessible
  • extrêmement belle, bombe sexuelle
  • avec qui il faut aller en douceur car elle peut vriller
  • explosive, dangereuse, incontrôlable, indomptable
  • raffinée mais agressive, bien habillée, qui prend soin d’elle
  • fragile
  • qui demande beaucoup d’entretien

Donc si on résume, le haut de gamme de la femme serait celle qui met tout le monde d’accord par sa carrosserie, qui a un moteur explosif, qui coûte cher en entretien, se conduit avec prudence et se raye facilement. Oui oui on parle bien d’une femme, pourquoi ?

Ne faites cette tête, la comparaison des femmes et des moyens de transport n’est pas nouvelle : les plus haut de gamme d’entre nous étaient des avions* il n’y a encore pas si longtemps.

* de chasse précisément

** précision importante car être un airbus A380 ne fera pas de vous une cible en soirée

Mais la comparaison ne s’arrête pas là.. Dans la suite de l’épisode ci-dessus commenté, quelqu’un raconte à Monica (alias Stockholm), la petite amie de Denver, que ce dernier a dit que Tokyo était une Maserati. Denver, qui comprend très bien les femmes et leur sensibilité, essaie de rassurer sa petite amie :

« Tokyo peut être une Maserati, ça ne fait pas de toi une fiat 500. »

« Ah génial, merci. Du coup je suis quoi ? Une Kangoo ? » (a dû demander Monica mais la scène a dû être coupée sans faire exprès car on ne l’a pas vue)

Donc si on reprend, en 2020, on a trois catégories de femme : les Maserati (ex avions de chasse), les fiat 500 (le bas fond), et les autres, la middle classe de la femme, l’utilitaire pas trop bas de gamme.

Mais, le plus surprenant, c’est que cette étude sérieusement menée montre que la Maserati n’est pourtant pas la femme idéale. Alfred aurait certes envie de l’essayer, pour les sensations, et pour dire d’avoir pu le faire à ses potes, mais en faire sa petite amie ? Ah ça non.. trop dangereux, trop cher, trop chronophage. Flemme.

Finalement, on comprend le choix de Rio qui a laissé tomber sa Maserati (Tokyo) pour… avoir une vie normale. Pas si taré au fond.

Si les mecs reconnaissent le « prestige » d’une Maserati, ce qu’ils veulent au quotidien c’est un bon vieil utilitaire.

Nous voilà rassurées.

Mais qu’ils se rassurent à leur tour, nous aussi on s’est résolues à accepter un mec bon marché.. « c’est moche mais c’est pratique » me suis-je dit ce matin en regardant le monospace qui vrombissait à côté de moi dans le lit.

Allez boom boom ciao. Bonne journée et à dimanche prochain.

Tendrement,

EPM.

Ps : ne prenez pas le risque de rater une chronique, abonnez-vous à la Maserati des newsletter et passez des dimanches matins sensationnels :

 

Ps2 : La Love Désintox est aussi sur Instagram, abonnez-vous pour toujours plus de sensations :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :