Recette – l’élixir d’amour instantané

Bonjour communauté de coeurs brisés, pardonnez ma légère absence j’étais trop occupée à chercher des occupations.
 

Entre temps, vous avez été nombreux à m’appeler à l’aide pour obtenir le mec de vos rêves. Malheureusement, loin d’être un génie dans une lampe, on a beau me frotter dans tous les sens, je ne connais pas de formule magique qui puisse vous garantir qu’Alfred va tomber amoureux et passer le reste de sa vie avec vous.

Pour autant, je peux vous donner la recette d’une potion magique qui vous permettra de le faire tomber le temps d’une soirée (sans lui faire de croche pied). Elle se trouve en grande ou petite surface pour la modique somme de 20€, j’annonce  : l’élixir d’amour instantané (l’alcool).

Précautions d’utilisation de l’élixir d’amour instantané :

  • A n’utiliser qu’en cas de désespoir profond, de névrose avancée, ou de simple manque sexuel
  • Ne jamais dépasser 6 verres, vous savez pourquoi, vos toilettes savent aussi
  • Effets secondaires pendant la soirée :
    • peut entraîner des contre-performances sexuelles chez le mâle sous un degré d’enchantement trop élevé
    • peut biaiser la perception du montant sur votre compte en banque, ou de votre attachement à vos économies
  • Effets secondaires post-soirée :
    • peut provoquer des trous de mémoire voire un oubli total de ce qui s’est passé (le fameux black-out)
    • peut provoquer un appel de votre banquier
    • peut provoquer un léger mal de crâne et une légère envie de mourir
    • peut donner naissance à des sentiments amoureux imprévus
    • voire à un enfant 9 mois après

L’avantage ? Vous allez enfin pouvoir vivre l’histoire d’amour dont vous rêviez. En accéléré par contre.

Mise en situation : vous êtes dans un bar et repérez ce bel étalon.

Un verre et il répond à vos questions.

Deux verres, il commence à s’intéresser à ce que vous dites.

Trois verres, il commence à vous trouver mignonne.

Quatre verres, il vous trouve intéressante : il vous offre même une cigarette.

Cinq verres, il vous veut dans son lit et vous le confie comme un secret.

Six verres, dans son lit, il vous aime et vous le dit.

Sept verres, il veut vous emmener dans sa maison de campagne à Cherbourg et vous décrit la maison comme si vous alliez partir demain matin.

Huits verres, il ne veut même plus se protéger, tant pis pour le gosse qui pourrait pointer le bout de son nez : vous êtes la femme de sa vie, et si c’est une fille vous l’appellerez Roberta.

Neuf verres, il s’endort en vous appelant Roberta.

Convaincues ?

Et en bonus, cet élixir fonctionne aussi avec vos exs.

J’ai testé.

-Rappel du contexte : Alfred m’a trompée il y a précisément 6 mois et s’est mis en couple avec la nana de l’adultère –

Je suis tombée sur Alfred la semaine dernière. Je lui ai offert un verre, et puis un autre avant le prochain.  Mais Alfred, qui vit visiblement dans un autre espace temps, s’est mis à se comporter comme dans le passé. Et viens là que je te prenne la main, que je t’embrasse et que je t’invite chez moi, après 6 mois sans nouvelles et une ignorance soignée envers celles que je lui donnais.

Viens alors la question que tout le monde se pose, moi la première : quid de la copine adultère ?

Retour vers le présent, j’obtiens son explication, à 4 verres : “viens on va fumer une cigarette… je devrais pas te dire ça mais (*violons*) je ne suis plus avec ma copine.. je ne m’éclatais pas autant qu’avec toi, j’ai fait une grave erreur il y a 6 mois. Pourquoi je n’ai pas cherché à te revoir ? Parce que je savais qu’on finirait par se revoir, c’était sûr.”

Je décidai de ne pas relever. Car au fond je savais que nous n’étions pas fous l’un de l’autre mais l’un avec l’autre. Il fallait profiter de la magie du moment, due à la potion.

Mais aux 9èmes verres respectifs, ce qui équivalait au 14ème pour moi, je me laissai dompter par ses déclarations qui n’en finissaient plus. Il osa me dire qu’il relisait mes mails, écoutait sans arrêt notre chanson, qu’il me cherchait dans les endroits où l’on sortait auparavant. J’en eus presque les larmes aux yeux. Alors, en tant que nana tout ce qu’il y a de plus naïve, surtout à 14 verres, j’ai cédé, l’ai suivi dans mon lit, et on promit de se revoir la semaine d’après.

Sans nouvelle le lendemain ni le sur-lendemain, je me sacrifiai pour le happy ending auquel je ne croyais pourtant pas plus que ça, et lui demandai à quelle heure on se retrouverait mardi.

Mais l’élixir ne faisait plus effet et l’enchantement avait été trop fort.

On avait prévu quelque chose ? ” fût tout ce que j’obtins.

L’histoire ne dit pas s’il a effectivement tout oublié, ou s’il prétend juste que c’est le cas. Car l’alcool reste la meilleure excuse à toutes les folies, et dieu merci j’en fais aussi.

image

pssssssit : La Love Désintox est sur Instragram ! Abonnez-vous et vous n’aurez plus de gueule de bois !

EPM

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :