Le happing ending à tout prix ?

Alfred ne veut plus de vous. Il vous l’a dit, vous l’a bien fait comprendre, et vous vous êtes enfin résolue (voilà pourquoi vous suivez la LoveDésintox).

Malgré tout, vous avez cette irrésistible envie de le voir une dernière fois, pour tenter de comprendre, vous dire adieu en bons termes et peut-être grappiller un dernier baiser…

This is the way you left me, I’m not pretending,

No hope, no love, no glory, 

No happing ending,

This is the way that we love, like it’s forever,

Then live the rest of our life, but not together.”

Mika est une source d’inspiration inépuisable..

Rappel du contexte : Alfred ne veut plus de vous. Il vous l’a dit, vous l’a bien fait comprendre, et vous vous êtes enfin résolue (voilà pourquoi vous suivez la LoveDésintox).

Malgré tout, vous avez cette irrésistible envie de le voir une dernière fois, pour tenter de comprendre, vous dire adieu en bons termes et peut-être grappiller un dernier baiser. Ce phénomène est typique chez la femme qui, ayant été élevée par Cendrillon et la Belle au bois dormant, tente désespérément de faire de sa vie un compte de fées.

Le hic, me direz-vous, c’est qu’au lieu du traditionnel “ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » la vraie vie ne propose qu’un triste « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants..avec d’autres gens”.

Alors vaut-il la peine de revoir Alfred une dernière fois?

J’ai testé. Selon mon conte de fées personnel, il me fallait à tout prix quitter Alfred sur une note positive. Or la dernière fois que je l’avais vu, c’étaitCrimes et Châtiments, “je t’ai trompée”, “je ne t’aime plus”, “j’ai rencontré quelqu’un d’autre et je compte me mettre avec elle” + cris + pleurs + gifle, enfin vous voyez le topo.

J’ai donc pris sur moi et lui ai demandé qu’on se revoit quelques jours après pour discuter calmement, parce que non : un conte de fée ne doit pas finir comme massacre à la tronçonneuse.

Alors je l’ai revu, (cf ce billet dans lequel je raconte plus en détail la discussion). Et j’ai obtenu mon happy ending.

Que je vous explique : au moment de s’en aller, après avoir posé à plat mes défauts (aie), ses sentiments pour l’autre (ouille) et son absence de sentiment pour moi (aouch), j’ai décidé qu’il était temps d’arrêter le massacre et de lui dire Adieu pour de bon. Mais pas n’importe comment. Alors qu’il s’approchait pour me faire la bise, je me suis jetée sur lui. Il m’a bien évidemment repoussée. J’ai insisté une seconde fois, prête à tout pour lui voler un baiser et clore l’histoire à ma manière. De nouveau il me repoussa. Réalisant que de princesse, je passais soudain à crapaud, je décidai de partir avant qu’il ne soit trop tard. Et c’est à ce moment que j’ai eu mon happy ending, il m’a rattrapée et m’a embrassée passionnément (et sa nouvelle copine, on peut en parler?). Nous nous sommes tus et sommes partis chacun de notre côté pour finir par ne plus jamais nous donner de nouvelles.

Alors oui, j’ai eu mon happy ending. Mais après ?

L’absurde de la chose : j’ai voulu lui dire Adieu correctement alors que je ne voulais pas lui dire Adieu du tout.

La morale de l’histoire : Je me suis rendue compte qu’il n’y avait pas de fin heureuse, qu’embrasser l’un des sept nains aurait sûrement été plus constructif que d’embrasser à nouveau le prince à moitié charmant, et que dans Cendrillon, j’étais sûrement davantage une souris que la princesse.

Il y a des choses qui ont plus d’éclat lorsqu’elles demeurent imparfaites que lorsqu’elles sont trop achevées.” F. de la Rochefoucauld

image

Et par chez vous comment ça se passe ? Les fins sont-elles joliment violentes ou tristement belles? 

psssssit : Inscrivez-vous vite à la LoveNewsletter (en cliquant ici) pour faire tomber sous votre charme Bradley Cooper. (Vous recevrez un billet doux dans votre boîte mail une à deux fois par semaine)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :